Qu’est-ce que le régime paléo ?

Les bienfaits d’une alimentation riche en fruits et légumes ne sont plus à prouver. Le régime paléo est très populaire depuis de nombreuses années, car il offre d’excellents résultats à tous ceux qui souhaitent vivre en bonne santé. Si vous souhaitez changer votre mode de vie pour vous sentir plus en forme au quotidien, opter pour le régime paléo. Nous vous proposons un article détaillé sur tout ce qu’il y a à savoir sur ce régime.

Une alimentation saine et variée

Encore appelé paléolithique, le régime paléo, fait l’objet de critiques depuis bien longtemps. Adopter ce régime, c’est accepter de se nourrir de la même façon que celles des ancêtres afin de respecter les besoins physiologiques de l’organisme et de l’aider à fonctionner de manière optimale. Le régime paléo est un régime à base de protéines, de végétaux et d’oléagineux. Il vise à revenir à l’alimentation des Hommes avant l’ère industrielle. L’alimentation paléo serait, en effet, plus adaptée à nos besoins physio biologiques. Ainsi, elle permettrait à l’organisme de fonctionner à plein régime et d’améliorer ses capacités physiques et intellectuelles au quotidien. Le régime paléo impose un changement radical des habitudes alimentaires, il faut donc être motivé pour le faire. Le but principal de ce régime est le bien-être. C’est pourquoi ce régime peut être conseillé aux personnes souffrant de maladie chronique métabolique (diabète) ou inflammatoire (auto-immune). Cependant, pour qu’il soit bénéfique, il faut réellement en suivre tous les principes.

Principes du régime paléo

Le régime paléo est basé sur la consommation de protéines animales et de végétaux. En effet, choisir ce régime, c’est choisir un mode de vie et une alimentation sains. C’est également reprendre son alimentation en main en choisissant sa propre nourriture et s’affranchir de l’industrie tout en préservant l’intégrité de l’environnement. C’est enfin, de connaître les propriétés et les bienfaits des aliments puis savoir les associer.

Les aliments permis et les aliments interdits

Dans le régime paléolithique, les aliments à consommer sont : la viande maigre, le poisson, les fruits de mer, les œufs, les fruits et légumes, les huiles végétales non transformées, et les noix. Pour suivre le régime paléolithique, il faudra supprimer de son alimentation : toutes les céréales et légumineuses, les produits laitiers, les tubercules (igname, manioc, pomme de terre), les produits sucrés et les produits transformés, les boissons gazeuses.

Avantages et inconvénients du régime paléo

Les avantages sont divers et varient d’une personne à une autre. On a entre autres : la perte de poids, une diminution de la masse grasse, de meilleures performances physiques et intellectuelles, un regain d’énergie, un bon apport en fibres et en protéines, une possibilité d’adapter le régime à ses goûts.

Malgré les nombreux avantages du régime paléo, ce dernier n’est pas sans inconvénients. Parmi les points négatifs du régime paléolithique, on a : le caractère contraignant du régime et possiblement frustrant à long terme, le risque d’une monotone lassitude, le risque de carences nutritionnelles, la reprise de poids à l’arrêt du régime. Il vous sera nécessaire de cuisiner pour éviter la monotonie. Ce régime est difficilement compatible avec une vie sociale active. De plus, avec des groupes d’aliments totalement supprimés (produits laitiers et féculents), le régime paléolithique peut entraîner des carences nutritionnelles, notamment en vitamine D (et en calcium si l’on ne veille pas à consommer de nombreux légumes) et conduire à des troubles de santé.

Le régime paléolithique est relativement populaire pour la perte de poids et la prise de masse musculaire qu’il entraîne. Cependant il est un peu trop restrictif et risque d’engendrer des frustrations importantes. Il ne faut pas non plus perdre de vue que les aliments n’ont, aujourd’hui, plus nécessairement la même qualité nutritionnelle qu’à l’époque du paléolithique. Une surconsommation de viande rouge et de charcuteries à l’heure actuelle peut ainsi avoir des conséquences importantes pour la santé à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *